top of page

URBEX AND NUDE    

Musique pour les cinq séries...

Red line - Unknown Artist
00:00

Explorez les nouveaux horizons !
        Explore new horizons !

k 029.jpg

Au pays des trognes

Mon corps déambule aux pays des trognes et des songes.
Voyage lent et dans le silence.
Arbres née du génie paysan, l'arbre aux mille vies.
Regarde les visages qui apparaissent sur leurs troncs. pose ton oreille .  Écoute-les, chaque arbre à sa voix dans le silence.

My body wander to the land of trogens and dreams.
Slow travel and silence.
Trees born of peasant genius, the tree with a thousand lives.
Look at the faces that appear on their trunks. put your ears down.
Listen to them, each tree has its voice in silence
                                    Texte :  P.Chevallier

La balade poétique à travers champs, parmis les fleurs, la nature flamboyante ...

Je pars en maraude jusqu'au crépuscule.

Dans la forêt silencieuse, aimable solitude, je déambule dans le silence.

Corps en errance
 

Au fil des saisons, mon corps dérive sans fin,
Au cœur des paysages intenses et dans un silence qui parle à la terre .
Comme un mystère qui déambule, et sentir le vent qui me dénude .
Des caresses sur mon corps, dévêtu par la foudre, et me sentir léger...

Je pars en maraude jusqu'au crépuscule, le rire des étoiles comble le silence .
De ce corps qui se perd dans la brume...
                                            
Texte : P.Chevallier 

As the seasons go by, my body drifts endlessly,
In the heart of the intense landscapes, and in a silence that speaks to the earth .
Like a mystery that wanders, and feel the wind that undresses me .
Caresses on my body, undressed by lightning, and feeling light...
I go in maraude until dusk, the laughter of the stars fills the silence .
Of this body that is lost in the mist...

Méditation au bord de l'eau.

La nature est belle pour qui la voit.

La nature est belle pour qui la voit.

A l'aube du renouveau, pour se sentir pousser par le plaisir de découvrir.

Scruter l'horizon !

Flânerie bucolique dans les grands espaces naturels, loin des tumultes de la ville ...

Être de marbre !

Virée dans une forêt luxuriante, en quête de silence, de sérénité.

Figé pour l'éternité !

Contemplation.

Jardin d'Eden.

Partir loin. Dans mes pensées je me suis perdu.

L'homme nu face à la silhouette d'un arbre qui voulait rester nu !

Errance chez Alice !

Le naufragé et sa caravane.

Corps en errance.

Vision aspirante.

Se sentir en symbiose totale avec la nature.

Railway 
 

Dans le désert de ma mémoire.
Perdu dans la  solitude à l'abri des regards, de ce corps en errance et désorienté.
Je connais beaucoup de chemin, en retrait de la voie .
Est ce une voie qui déraille !
Le temps c'est arrêter, le train s'en ai allé,
L'angoisse c'est installé.
Puis le rêve me vient, une lumière au loin .
Revoir l'horizon pour enfin retrouver sa voie !
                                       Texte : P.Chevallier 

In the wilderness of my memory,
lost in loneliness out of sight, from this wandering and disoriented body.
I know a lot of the way back from the way.
Is that a track that derails!
Time is stopping, the train’s gone,
The anxiety is settled.
Then the dream comes to me, a light in the distance.
Review the horizon to finally find his way!

Bel endroit pour un corps en errance, squat, naufrage sans adresse.
Mieux vaut errer que désespérer,  se cherchant, le vide pour réfléchir ...

Nice place for a wandering corpse, squat, shipwreck without address.
It is better to wander than despair, searching for the void to think ...

                                           
Texte : P.Chevallier

Instants en suspens.

Dans l'antre du chaos

Pris dans le tourbillon de la vie, pour renaître enfin de mes cendres.  
Et malgré mes tempêtes intérieures. Pour me trouver enfin libre parmi les décombres de l'existence.
Puis tourner enfin la page et l'aube du renouveau est enfin arrivée !
S'évader malgré les liens qui nous retiennent. Et se sentir pousser par le désir de découvrir.
En contemplation dans des  paysages apocalyptiques, d'instant en suspens , en quête de renaissance . 
Mais en regardant cette nature qui reprend toujours ses droits. La nature me bouleverse énormément !
Comme la renaissance du corps , Les choses simples de la vie, les éclaircies et les orages de la vie me font renâitre, 
Ma priorité c'est  être en symbiose avec la nature qui me donne des  ailes, impudique et sauvage animé  de sueur animale . Et tel narcisse se regardant dans le miroir, Bien dans son corps, libre et heureux, et en contemplation de la vie..

Renaître enfin . Merci la vie !
                                                                            Texte : P.Chevallier 

Caught in the whirlwind of life, to rise from my ashes at last.  
And despite my inner storms. To find myself finally free among the rubble of existence.
Then finally turn the page and the dawn of renewal has finally arrived !
Escape despite the ties that hold us back. And feel pushed by the desire to discover.
In contemplation in apocalyptic landscapes, from moment to moment, in search of rebirth . 
But looking at this nature that always takes back its rights. Nature upsets me enormously !
As the rebirth of the body , The simple things of life, the clearings and storms of life make me rise again, 
My priority is to be in symbiosis with the nature that gives me wings, shameless and wild animated by animal sweat. And such a narcissus looking in the mirror, Well in his body, free and happy, and in contemplation of life..
To be born again . Thank you for life !

Dans le tourbillon de la vie.

Pour enfin renaître de ses cendres.

Enfin renâitre de ses cendres. Malgré les tempêtes intérieures. Pour se trouver enfin libre.

Penser sans voir dans le rétroviseur de la vie.

Pour se mettre enfin debout.

Mieux vaut errer que désespérer, se cherchant, le vide pour réfléchir ...

Tel narcisse se regardant dans son miroir.

Prendre un autre chemin.

Parmi les décombres de l’existence...

Face aux inquiétudes du temps qui passe...

De l'obscurité vers la lumière.

Le temps met tout en lumière.

Pour renaître comme dame nature.

7 copy

7 copy

Regarde par la fenêtre, il y a toujours un rêve qui veille.

Solitude dans un lieu abandonné, le sentiment d'un vide sidéral, le silense est pesant.

S'ouvrir à la lumière.

Gravir pour sentir cette lumière diffuse.

Regard vers la nature si belle !

Squat, naufrage sans adresse.

Mélancolie.

S'incliner vers la lumière.

Gravir les marches de la vie réservent leurs surprises !

Tout en se laissant happer par la lumière .

Prendre de la hauteur ou être à la hauteur des lieux !

Y'a plus personne au bout du fil !

Marcher à travers le silence, comme un échappatoire à cette vie bruyante.

Prendre une douche pour se laver le corps et l'esprit .

Que d'hommes se pressent vers la lumière, non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller " Nietzche"

Bleu la couleur du regard .

Mon corps dérive sans fin.

Solitude.

Moments d'égarement.

La poésie est un exhibitionnisme qui s'éxerce chez les aveugles. "J.Cocteau"

J'ai vu dans la lumière une renaissance.

J'ai vu dans la lumière une renaissance.

Des pas vers la Lumière, car la lumière met tout en lumière ...

Faut-il une fin à tout !

Danse fantomatique - 2011

Danser avec son ombre ...  
Comme une communion avec l'invisible et le flottant. Tel un voyage tournée vers l'intérieur
Voyage d'un esprit au milieu des élements.
Tout le corps se mue et se transforme, pour revenir à linstinct animal . 
                                                    Texte : P.Chevallier

Dancing with your shadow ...  
Like a communion with the invisible and the floating. Like a journey towards the interior
Journey of a spirit in the midst of the elements.
The whole body changes and transforms, to return to animal linstinct . 

Ghost in the castle - Ed.Bobet
00:00

Cauchemardesque - 2011 / 2017

voyage aux pays des rêves biscornus et glaçant .
Avec des fantômes de passage, des visions effrayantes.
Des hallucinations dérangeante dans des endroits chaotique.
Commme une sorte de vagabondage de l'esprit sur les chemins de l'imagination .

A trip to the land of frosty dreams .
With passing ghosts, scary visions.
Disturbing hallucinations in chaotic places.
Like a sort of wandering of the mind on the paths of the imagination .
                                           
Texte : P.Chevallier

Hurlement

Hurlement

Balade fantomatique

Balade fantomatique

Descente infernale

Descente infernale

Le rêve éveillé

Le rêve éveillé

Fuir l’obscur qui est en nous.

Apparition

Apparition

Le cri d'outre-tombe

Le cri d'outre-tombe

Corpus dislocation

Corpus dislocation

Pont vers le nul part !

Pont vers le nul part !

Le cri de Narcisse

Le cri de Narcisse

Double je.

Double je.

Faux semblant

Faux semblant

Contemplation

Contemplation

Ascension

Ascension

Apparition fantomatique

Apparition fantomatique

Tentation narcissique

Tentation narcissique

Discution fantomatique

Discution fantomatique

bottom of page