URBEX - 2  

Pan American - Unknown Artist
00:00

Hameau fantôme  - 10/2021

IMG_7677 copy

IMG_7677 copy

Moulin  - 09/2021

Nouvelle série 

Etoc Démazy - 01/2021

Nouvelle série 

De la friche à la rénovation " en cours " . Il reste à rénover la chapelle, la prison, 3 bâtiments, Une petite maison, la chaufferie ...

La chapelle

La chapelle

La prison

La prison

Autre bâtiment

Autre bâtiment

31122020-IMG_6462 copy

31122020-IMG_6462 copy

La partie rénovée d'Etoc

La partie rénovée d'Etoc

Orphelinat Saint Pavin
        2017 / 2019 / 2020

Retour aux sources, 6 ans et demie de ma vie dans ce lieu  !

L’Orphelinat St Pavin  jusqu'à la fin des années 70,  c'’était avant tout un voyage dans le passé imposé à des enfants qui n’avaient pas été programmé pour un voyage comme ça ! Le temps s'était arrêté dans les années 40, un peu comme dans  l’univers d’un des  films  de Louis Malle «  d'Au revoir les enfants » il régnait à l’Orphelinat une ambiance  d’acariâtres, faut dire que la révolution des mœurs n’était pas encore passer par là. Une enfance catholique bercée d’intégrisme. L'obscurantisme religieux avait des règles bien stricte, rigide. Les prières étaient obligatoires du lever au coucher au moins 20 fois par jour, sans compter bien sûr la confession du samedi et avec  en prime les messes du dimanche.. La seule chose positive c'était de nous avoir donné le gout à la nature.. 

Ce qui est dommage, la partie gauche du bâtiment n'est plus accessible, car maintenant c'est des bureaux ! Donc les 3 classes, le réfectoire, les 3 dortoirs n'existent plus ! 

Le 12 décembre 1874, Mr Achille Poupelin faisait donation de leur propriété, petite ferme, chapelle, terrain à la communauté des religieuses de la providence. Tout ce que les sœurs reçoivent tourne en construction. En 1890, d'abord une grange, puis un vaste pavillon, Peu de temps après les enfants sans mère sont au nombre de 40 ! les 3 religieuses, ne suffissent plus ! Une quatrième vient faire la classe des grands .... En 1890, 15 ans après la fondation, l'établissement sans cesse élargie, loge maintenant 60 enfants  y reçoivent tous une formation et morale dont leur âge est susceptible. à la fin il y aura jusqu'à 80 enfants. 

 The St Pavin Orphanage until the end of the 70s, it was above all a journey in the past imposed on children who had not been scheduled for a trip like this! Time had stopped in the 1940s, a bit like in the universe of one of Louis Malle’s films «d'Au revoir les enfants» there reigned at the Orphanage an atmosphere of squalor, it must be said that the revolution of manners was not yet passing by there. A Catholic childhood lulled by fundamentalism. Religious obscurantism had very strict, rigid rules. The prayers were obligatory from sunrise to sunset at least 20 times a day, not counting of course the Saturday confession and with as a bonus the Sunday masses.. The only positive thing was giving us a taste for nature..

On December 12, 1874, Mr Achille Poupelin made a donation of their property, a small farm, a chapel, and land to the community of the Sisters of Providence. Everything the sisters receive turns into construction. In 1890, first a barn, then a vast pavilion, Shortly after the children without mother are 40 in number! the 3 nuns, are no longer enough! A fourth comes to make the class of the big .... In 1890, 15 years after the foundation of the institution, the ever-widening institution, now houses 60 children, all of whom receive an education and moral that their age is susceptible to. In the end there will be up to 80 children. 

Commentaire " URBEX "

Orphelinat 1
Orphelinat 1

Sans doute une photo des années 30 ! Et rien n'avait bougé jusqu'à la fin des années 70, comme l'ambiance des lieux !

press to zoom